Trevor Ferrier est issu d’une famille d’origine écossaise.

À l’âge de 11 ans, il commence à étudier avec John Blair Kerr, maître du snare drum écossais. Plus tard devenu lui-même un spécialiste de ce champ d’étude, il remporte le Championnat Nord-Américain de percussion solo durant trois années consécutives.

En 1978, il forme le groupe celtique Rare Air, avec Pat O’Gorman, Grier Coppins et le guitariste Richard Murai. Rare Air enregistre alors cinq albums, et part en tournée nord-américaine et européenne pour une période de dix ans.

En 1989, Trevor découvre la percussion africaine et la sanza avec le musicien camerounais Njacko Backo. Avec Njacko, il participe alors au groupe Kalimba Kalimba, avec lequel il enregistre cinq autres albums.

En 2004, Trevor rencontre Sadio Sissokho, joueur de kora et percussionniste d’origine sénégalaise. Avec Sadio, il fonde le groupe Mafrica.

En 2009, Trevor rencontre le maître de balafon, Naby Camara et se plonge dans l’étude de cet instrument, ce qui lui inspire alors de repenser l’usage de la sanza. En collaboration avec le fabricant d’instruments Stephen Woloshyn, il invente alors une sanza qui emploie la même répartition mélodique que la kora. Avec ce nouvel instrument entre les mains, il commence une toute nouvelle collaboration avec Sadio qui mène éventuellement à la création du groupe Sanza Percussions et Sadio Sissokho.
 

Trevor et Sadio ont créé Sanza Percussions et Sadio Sissokho afin d’explorer davantage la tradition mélodique de la musique de l’Ouest de l’Afrique. ​ En 2011, Trevor a travaillé avec un deuxième joueur de sanza, François Séguin. Ils ont créé un style polyphonique riche en harmonies et en contre-mélodies et, avec l’ajout de Julie-Anne Ricard en 2014, ils ont ajouté les percussions de la calebasse et du cajon pour agrémenter l’énergie rythmique de cette musique ancienne.

En 2016, Sanza Percussions et Sadio Sissokho ont lancé « Kora Sanza Fusion », un album de onze chansons enregistrées par Emmanuel Lavigne de Valmedia. Le groupe s’est produit au Festival Nuits d’Afrique ainsi qu’au Club Balattou et au Monument National.

En 2017, le groupe présente deux vidéos- « Un récapitulatif du spectacle à la Maison de la culture Villebon de Beloeil » et « Sadio Sissokho chante Miniyamba ».

En 2017, le groupe débute une collaboration avec le saxophoniste jazz, Bryan Highbloom, qui joue également de la sanza. En 2018, Sanza Percussions et Sadio Sissokho ont fait paraître le premier vidéo de cette collaboration- « Live Studio Session » avec Bryan Highbloom au sax soprano @ Coop des Musiciens- « Le Symphonique ».

À l'automne 2018, Sanza Percussions et Sadio Sissokho étaient sélectionnés pour participer à la 8e édition de MUZ la Vitrine des musiques métissées, présenté par Vision Diversité.

 

 

 

 

Productions Marie Chevrier

Musique d'ici et D'ailleurs