Certains façonnent la glaise, Joujou façonne la parole. Elle pense, vit, vibre au rythme de cette planète qui tantôt fait rire, tantôt porte à réfléchir, et elle se plaît à le DIRE à tout Vent…du Yukon aux Antilles, de Halifax à Vancouver, de l’Europe à l’Afrique.

Elle le dit avec SES MOTS d’amour, de paix, d’amitié, de liberté, de dignité, d’exil, d’espoir, d’espièglerie, d’humour, de tourments et de passion. Inspirée par ses ancêtres africains, ses parents caribéens, les mille textures du Québec où elle s’est installée et des quatre coins du monde… Joujou propose des récits parfois perçus comme conte engagé. On la retrouve au coeur d’événements reliés notamment aux droits de la personne, aux droits de l’enfant, au statut de la femme, sans oublier les nombreux festivals internationaux du conte ou des arts du récit pour tous petits et pour très grands. Conte engagé, conte poésie ou conte performance … peu importe ! Elle est une humaniste et une artiste du verbe. Les mots courent dans sa bouche et jaillissent en cascades de poésie, de contes, de rythmes, de chants, de souffle…

Empreinte de tradition et d’innovation, sa parole toujours actuelle nous interpelle tous… Son geste évoque les quiétudes et les turbulences de la Mer et du Vent.

Itinéraire…

Tout au long de ses études en psychologie et en récréologie à l’Université d’Ottawa, Joujou Turenne s’initie à l’animation et au théâtre. Ayant une bonne expérience en ballet jazz et danses traditionnelles, elle explore l’avenue : voix et mouvement au Groupe de la Place Royale, puis obtient une bourse à l’Ottawa Dance Center pour se perfectionner en danse contemporaine et en danse thérapeutique. Elle devient alors co-fondatrice d’une compagnie de danse afro-antillaise, puis d’un camp d’été pour l’insertion sociale de Jeunes d’origine haïtienne.

De retour à Montréal en 1985, elle s’inscrit au DOJO pour Acteurs avec Pol Pelletier, puis entame une réflexion et une recherche sur le conte, déjà présent dans son enseignement et en animation. Elle y intègre la danse, le chant, le jeu, et la créativité, éléments indissociables pour elle. Dès lors, afin d’aider à guérir ou pour le plaisir, Joujou offre des ateliers et raconte pour le milieu régulier, pour des personnes à troubles comportementaux, des déficients ou encore des polyhandicapés.

En 1990, encouragée par Cécile Gagnon, figure importante de la Littérature Jeunesse au Québec, elle décide de se consacrer principalement au conte. Aux côtés des porteurs du conte traditionnel au masculin, Joujou est une pionnière : elle propose une parole conteuse interactive au féminin. Aujourd’hui où on assiste à un renouveau du conte, avec son baluchon bien rempli, Joujou continue de raviver les rêves des plus petits aux plus grands.

Sur la route de la parole

Depuis 30 ans Joujou sème une parole conteuse dans de nombreux festivals internationaux, Salons du livre, musées et événements culturels au Québec, au Canada anglais du Yukon à Halifax, En Europe, En Afrique, au Moyen-Orient, dans la Caraïbe, et dans les Amériques.

JOUJOU3.jpg
JOUJOU1.jpg

JOUJOU TURENNE